PDF Imprimer Envoyer

APM16

 

Fonds Serge Lafrance - 1855-1859, 1871, 1882, 1891-1897, 1915-2015. - 60 cm de documents textuels et autres documents.

Notice biographique

Le designer Serge Lafrance est né le 17 mars 1946 à Saint-Joseph-du-Lac, sur la propriété qui est devenue la cidrerie du Domaine Lafrance. Fils d’Étienne Lafrance et d’Eugénie Trottier, frère d’Yvon, de Murielle et de Céline, petit-fils de Wilfrid Lafrance et d’Annie Pilon, il est issu de la famille ancienne Darragon dit Lafrance. Il fait ses études primaires à l’école de Saint-Joseph-du-Lac de 1952 à 1959, puis devient pensionnaire au Séminaire de Sainte-Thérèse où il entreprend son cours classique de 1959 à 1964. Il étudie ensuite brièvement à l’École des arts graphiques de Montréal, puis en 1965-1966 au Studio 5316. Il approche le décorateur-ensemblier Claude Hinton, président de la Société des décorateurs-ensemblier du Québec, afin de travailler dans son bureau pour acquérir de l’expérience. En 1967, il obtient un diplôme en décoration du Studio 437. Par l’entremise de Claude Hinton, il rencontre Janette Laverrière (1909-2011), architecte d’intérieur d’origine suisse et professeure à l’École Camondo de Paris. À l’été 1967, il quitte Montréal pour Paris, il retrouve Janette Laverrière. Il s’inscrit à  l’École Camondo en décoration intérieure. Lafrance travaille comme serveur avenue de l’Opéra. Lors d’un congrès-croisière d’architectes d’intérieur en mai 1968, il côtoie Sabine Charoy et Catherine Ciolkowsky-Saulnier, qui deviennent ses amies. Lafrance vit la crise de mai 1968 à Paris, qui coïncide avec une visite de ses parents. Ensemble ils voyagent en Suisse et en Italie, puis visitent Nice et la Côte d’Azur. En août 1968, Lafrance revient au Québec, En 1969-1970, il travaille comme assistant du dessinateur de costumes Robert Prévost (1927-1982). Il obtient ensuite un poste de décorateur au magasin Ameublements Château sur la rue Saint-Hubert à Montréal, qui deviendra plus tard le Château. Par la suite, il devient pigiste et aménage, en plus de sa clientèle de résidence, plus de 24 boutiques de meubles au Québec et en Ontario, ainsi que des salles de montre de manufacturiers de meubles et des kiosques d’exposition pour le Salon du meuble de Montréal. Il signe la décoration de plus de cent maisons modèles de la firme de contruction Campeau Corporation. Ses réalisations font l’objet d’articles dans la revue Décormag, le quotidien La Presse et l’ouvrage L’art de vivre au Québec (s.l., Flammarion Québec, 2004). De plus, il rédige le courrier du décorateur pour le magazine Les idées de ma maison. En 1976, il fonde le bureau de design Lauzé+Lafrance, situé dans le Vieux-Montréal, avec Yves Lauzé qui demeurera son associé jusqu’en 1980. Au printemps 1977, il rencontre son conjoint l’architecte Jean Raymond (né en 1952); avec ce dernier, il concevra notamment les bureaux de la compagnie Air Transat. Tous deux sont les amis de l’actrice Monique Mercure (née en 1930) et d’Eric McLean (1919-2002), critique musical du Montreal Star puis de la Montreal Gazette.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne de la vie d’une famille de Saint-Joseph-du-Lac et surtout de l’un des enfants devenu designer d’intérieur : études à Paris, activités de création littéraire, relations affectives, activités sociales et professionnelles, voyages.

Le fonds contient une histoire de vie, des documents notariés, dont certaines pièces manuscrites de la seconde moitié du XIXe siècle, des cahiers scolaires d’Annie Pilon (1895-1898) et de Laurent Lafrance (1906-1993), un cahier de chansons manuscrites, un cahier de notes sur la famille de Wilfrid Lafrance et d’Annie Pilon, des bulletins et des travaux scolaires, des poèmes, des dessins, des carnets d’adresses, des passeports et autres pièces d’identité, des documents relatifs au séjour d’études de Serge Lafrance à Paris, des programmes de théâtre et de concert (1962, 1963 et 1988), un journal de voyages (1985-2004), des photographies, deux livres dédicacés, de la correspondance produite et reçue, avec notamment les designers Sabine Charoy et Catherine Saulnier, le tapissier et rembourreur Denis Ozenne, le réalisateur Pierre Castonguay (1933-2013), le concepteur de costumes Mark Negin et le scénographe Robert Prévost. Le fonds contient également une correspondance soutenue entre Serge Lafrance, Jean Raymond et la peintre-illustratrice Danie Gruau-Teboul, qui a épousé le coiffeur-styliste Christian Gruau en 1970.

Le fonds contient les séries suivantes :

APM16/S1 Famille Lafrance

APM16/S2 Famille Pilon

APM16/S3 Serge Lafrance. Histoire de vie

APM16/S4 Serge Lafrance. Dossier scolaire

APM16/S5 Serge Lafrance. Poèmes et autres textes

APM16/S6 Serge Lafrance. Carnets d’adresses

APM16/S7 Serge Lafrance et Jean Raymond. Identité

APM16/S8 Programmes de théâtre et de concert (1962-1988)

APM16/S9 Serge Lafrance. Documents relatifs au séjour d’études à Paris (1967-1968)

APM16/S10 Serge Lafrance. Documents relatifs à son travail de designer d’intérieur

APM16/S11 Serge Lafrance et Jean Raymond. Correspondance produite et reçue

APM16/S12 Serge Lafrance. Journal de voyages (1985-2004)

APM16/S13 Serge Lafrance et Jean Raymond. Voyages en Europe (1971)

APM16/S14 Photographies

APM16/S15 Serge Lafrance. Documents médicaux

 

Notes :

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.

Collation : Le fonds contient également des dessins et des photographies.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds a été versé aux Archives Passe-Mémoire les 3 et 12 avril 2014 ainsi que le 9 avril 2015 par le créateur du fonds.

Langue des documents : Les documents sont en français et en anglais, avec quelques documents en espagnol.

 

Instrument de recherche : Inventaire numérique du fonds sous forme de fichier Excel.

Documents connexes : Le centre d’archives du Vieux-Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec possède un fonds Robert Prévost (P91). Une partie du fonds Robert Prévost est conservée par la Société généalogique canadienne-française et une autre partie se trouve au Service des archives de l'Université du Québec à Montréal où il porte le numéro 93P.

Versements complémentaires : D'autres versements sont attendus.

Termes rattachés : architecture d’intérieur, chansons, couple, design d’intérieur, écriture, études, homosexualité, musique, ruralité, théâtre, voyages

Bibliographie: compte-rendu du fonds par Denis Lessard, dans le Bulletin de l'APM, printemps 2015, vol. V, no 1

http://www.archivespassememoire.org/index.php?option=com_communicator&task=view&Itemid=55&id=14

Fonds Serge LAFRANCE

APM16

 

Fonds Serge Lafrance - 1855-1859, 1871, 1882, 1891-1897, 1915-2015.

60 cm de documents textuels et autres documents.

Notice biographique

Le designer Serge Lafrance est né le 17 mars 1946 à Saint-Joseph-du-Lac, sur la propriété qui est devenue la cidrerie du Domaine Lafrance. Fils d’Étienne Lafrance et d’Eugénie Trottier, frère d’Yvon, de Murielle et de Céline, petit-fils de Wilfrid Lafrance et d’Annie Pilon, il est issu de la famille ancienne Darragon dit Lafrance. Il fait ses études primaires à l’école de Saint-Joseph-du-Lac de 1952 à 1959, puis devient pensionnaire au Séminaire de Sainte-Thérèse où il entreprend son cours classique de 1959 à 1964. Il étudie ensuite brièvement à l’École des arts graphiques de Montréal, puis en 1965-1966 au Studio 5316. Il approche le décorateur-ensemblier Claude Hinton, président de la Société des décorateurs-ensemblier du Québec, afin de travailler dans son bureau pour acquérir de l’expérience. En 1967, il obtient un diplôme en décoration du Studio 437. Par l’entremise de Claude Hinton, il rencontre Janette Laverrière (1909-2011), architecte d’intérieur d’origine suisse et professeure à l’École Camondo de Paris. À l’été 1967, il quitte Montréal pour Paris, il retrouve Janette Laverrière. Il s’inscrit à  l’École Camondo en décoration intérieure. Lafrance travaille comme serveur avenue de l’Opéra. Lors d’un congrès-croisière d’architectes d’intérieur en mai 1968, il côtoie Sabine Charoy et Catherine Ciolkowsky-Saulnier, qui deviennent ses amies. Lafrance vit la crise de mai 1968 à Paris, qui coïncide avec une visite de ses parents. Ensemble ils voyagent en Suisse et en Italie, puis visitent Nice et la Côte d’Azur. En août 1968, Lafrance revient au Québec, En 1969-1970, il travaille comme assistant du dessinateur de costumes Robert Prévost (1927-1982). Il obtient ensuite un poste de décorateur au magasin Ameublements Château sur la rue Saint-Hubert à Montréal, qui deviendra plus tard le Château. Par la suite, il devient pigiste et aménage, en plus de sa clientèle de résidence, plus de 24 boutiques de meubles au Québec et en Ontario, ainsi que des salles de montre de manufacturiers de meubles et des kiosques d’exposition pour le Salon du meuble de Montréal. Il signe la décoration de plus de cent maisons modèles de la firme de contruction Campeau Corporation. Ses réalisations font l’objet d’articles dans la revue Décormag, le quotidien La Presse et l’ouvrage L’art de vivre au Québec (s.l., Flammarion Québec, 2004). De plus, il rédige le courrier du décorateur pour le magazine Les idées de ma maison. En 1976, il fonde le bureau de design Lauzé+Lafrance, situé dans le Vieux-Montréal, avec Yves Lauzé qui demeurera son associé jusqu’en 1980. Au printemps 1977, il rencontre son conjoint l’architecte Jean Raymond (né en 1952); avec ce dernier, il concevra notamment les bureaux de la compagnie Air Transat. Tous deux sont les amis de l’actrice Monique Mercure (née en 1930) et d’Eric McLean (1919-2002), critique musical du Montreal Star puis de la Montreal Gazette.

 

Portée et contenu

Le fonds témoigne de la vie d’une famille de Saint-Joseph-du-Lac et surtout de l’un des enfants devenu designer d’intérieur : études à Paris, activités de création littéraire, relations affectives, activités sociales et professionnelles, voyages.

Le fonds contient une histoire de vie, des documents notariés, dont certaines pièces manuscrites de la seconde moitié du XIXe siècle, des cahiers scolaires d’Annie Pilon (1895-1898), un cahier de chansons manuscrites, un cahier de notes sur la famille de Wilfrid Lafrance et d’Annie Pilon, des bulletins et des travaux scolaires, des poèmes, des dessins, des carnets d’adresses, des passeports et autres pièces d’identité, des documents relatifs au séjour d’études de Serge Lafrance à Paris, des programmes de théâtre et de concert (1962, 1963 et 1988), un journal de voyages (1985-2004), des photographies, deux livres dédicacés, de la correspondance produite et reçue, avec notamment les designers Sabine Charoy et Catherine Saulnier, le tapissier et rembourreur Denis Ozenne, le réalisateur Pierre Castonguay (1933-2013), le concepteur de costumes Mark Negin et le scénographe Robert Prévost. Le fonds contient également une correspondance soutenue entre Serge Lafrance, Jean Raymond et la peintre-illustratrice Danie Teboul, qui épouse le coiffeur-styliste Christian Gruau en 1970.

Le fonds contient les séries suivantes :

APM16/S1 Famille Lafrance

APM16/S2 Famille Pilon

APM16/S3 Serge Lafrance. Histoire de vie

APM16/S4 Serge Lafrance. Dossier scolaire

APM16/S5 Serge Lafrance. Poèmes et autres textes

APM16/S6 Serge Lafrance. Carnets d’adresses

APM16/S7 Serge Lafrance et Jean Raymond. Identité

APM16/S8 Programmes de théâtre et de concert (1962-1988)

APM16/S9 Serge Lafrance. Documents relatifs au séjour d’études à Paris (1967-1968)

APM16/S10 Serge Lafrance. Documents relatifs à son travail de designer d’intérieur

APM16/S11 Serge Lafrance et Jean Raymond. Correspondance produite et reçue

APM16/S12 Serge Lafrance. Journal de voyages (1985-2004)

APM16/S13 Serge Lafrance et Jean Raymond. Voyages en Europe (1971)

APM16/S14 Photographies

APM16/S15 Serge Lafrance. Documents médicaux

 

Notes :

Source du titre composé propre : Titre basé sur le contenu du fonds.

Collation : Le fonds contient également des dessins et des photographies.

Source immédiate d'acquisition : Le fonds a été versé aux Archives Passe-Mémoire les 3 et 12 avril 2014 ainsi que le 9 avril 2015 par le créateur du fonds.

Langue des documents : Les documents sont en français et en anglais, avec quelques documents en espagnol.

 

Instrument de recherche : Inventaire numérique du fonds sous forme de fichier Excel.

Documents connexes : Le centre d’archives du Vieux-Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec possède un fonds Robert Prévost (P91). Une partie du fonds Robert Prévost est conservée par la Société généalogique canadienne-française et une autre partie se trouve au Service des archives de l'Université du Québec à Montréal où il porte le numéro 93P.

Versements complémentaires : D'autres versements sont attendus.

Termes rattachés : architecture d’intérieur, chansons, couple, design d’intérieur, écriture, études, homosexualité, musique, ruralité, théâtre, voyages

 
APM
© Archives Passe-Mémoire 2010